La pair-aidance

Entretiens de médiation en santé paire

Le principe fondamental de la médiation en santé paire repose sur l’idée que le travailleur pair peut constituer un modèle « positif » et encourageant, une source d’inspiration pour les personnes accompagnées. La relation de confiance est essentielle dans ma pratique. Elle a pour but de permettre d’une part de se désidentifier de la maladie et, d’autre part, de se libérer des représentations négatives intériorisées au fil du temps. 

 

Déroulement des entretiens

J’aborde avec les personnes qui souhaitent parler de leurs difficultés psychiques avec moi (trouble borderline, bipolarité, addictions, rapport aux soins, etc.) les questions de santé mentale de façon complémentaire à l’offre de soin. 

Les entretiens permettent d’être soutenu dans la réalisation d’objectifs en capitalisant sur ses ressources tout en tenant compte des difficultés quotidiennes et en réduisant le retentissement de la maladie sur le quotidien. 

Chaque entretien dure 45 minutes en moyenne. Il peut s’agir d’une demande d’aide ponctuelle ou de rencontres plus régulières.

Mon approche est inspirée de l’Open dialogue, l’approche par les forces et l’écoute active : des outils pratiques du rétablissement et du travail pair. C’est une approche orientée rétablissement et centrée sur la capacité d’empowerment de chacun.

A qui s’adressent les entretiens de médiation en santé paire ?

Toute personne concernée par les questions de santé psychique ou pensant l’être, problème d’addiction, trouble bipolaire, dépression, burnout…

Secouriste en Santé Mentale

Les Premiers Secours en Santé Mentale constituent l’aide qui est apportée à une personne qui subit le début d’un trouble de santé mentale, une détérioration d’un trouble de santé mentale, ou qui est dans une phase de crise de santé mentale. Les premiers secours sont donnés jusqu’à ce qu’une aide professionnelle puisse être apportée, ou jusqu’à ce que la crise soit résolue. Ils sont l’équivalent en santé mentale, des gestes de premier secours qui eux, apportent une aide physique à la personne en difficulté.

Qu’est-ce qu’un trouble psychique ?

Les maladies mentales, troubles psychiatriques ou troubles psychiques ces différentes appellations (communément regroupées sous le terme « folie ») désignent un ensemble d’affections touchant l’esprit. 

Les troubles psys ne sont pas une déficience intellectuelle. Ces maladies, dont les troubles peuvent être stabilisés, sont invalidantes pour la personne et peuvent générer un véritable handicap, reconnu en France depuis quelques années sous le nom de Handicap Psychique.

En France, on estime qu’entre un dixième et un cinquième de la population risque d’être atteint par un trouble psychique à un moment quelconque de la vie.

« La pair-aidance requiert 3 choses fondamentales :

rester humble, avoir conscience que son expérience a de la valeur et savoir faire la balance entre les deux. »

Chaque entretien dure 45 minutes en moyenne.
30 €/entretien à distance.

Il peut s’agir d’une demande d’aide ponctuelle ou de rencontres plus régulières.