Les séances de coaching

Croître, se développer, se réaliser grâce au coaching…

Le coaching est un échange basé sur une relation de confiance visant des objectifs précis. Je vous pose des questions et vous aide à identifier ou clarifier vos objectifs. Nous fixons ensemble la manière de les atteindre. 

Mon rôle est de vous aider à passer à l’action après une prise de conscience de vos freins et de la façon de les surmonter d’une part, et de vos atouts d’autre part. Je vous soutiens dans vos prises de conscience, dans votre confiance en vous. Le coaching met en mouvement.

Le coaching est différent de la thérapie même si je pratique l’écoute bienveillante pour que vous puissiez vous exprimer en toute liberté. C’est une « autre forme de soin » puisque vous gagnez en confiance et vous prenez davantage conscience de votre valeur ainsi que de vos atouts pour réussir.

Un coach ce n’est pas … Un conseiller/consultant, un psy, un mentor/un gourou…

Atteindre vos objectifs

  • Travail sur soi pour une meilleure connaissance de soi
  • Affirmation de soi 
  • Développement des potentiels
  • Gestion des émotions
  • Accompagnement de projets personnels
  • Préparation de compétition
  • Explorer de nouvelles options
  • Se reconnecter à ses rêves, à sa créativité
  • Coaching emploi
  • Problématiques spécifiques

A quoi sert le Coaching lorsqu’on souffre de TCA ?

Commençons par un rappel utile : le coaching est une discipline à part entière. Ce n’est pas une alternative à la psychothérapie, mais un travail sur soi différent et complémentaire au suivi psychothérapeutique (au même titre que le suivi nutritionnel, la psychomotricité…).

Il consiste à aider les patients à se fixer des objectifs précis et concrets (personnels et/ou professionnels) et à les atteindre “petits pas par petits pas”, notamment grâce à un travail cognitivo-comportemental et à la mise en œuvre d’exercices pratiques. Le coaching est une véritable co-construction qui permet de mettre en place une stratégie d’objectifs personnalisés et réalistes.

Les objectifs

En termes d’objectifs ils peuvent être très variés, par exemple “gérer un conflit relationnel avec un proche ou un boss”, “ne pas grignoter dans l’après-midi”, “organiser son temps pour lutter contre le vide” etc. Nous les définissons ensemble et en fonction de votre potentiel, limites, freins, rythme, souhait, niveau de conscience et de compréhension.

Le but c’est aussi simplement d’être capable de définir des objectifs (et de sortir du flou), les atteindre (renforcer la confiance en soi). Cela permet de travailler sur les qualités, l’affirmation de soi, la confiance et l’estime de soi, les croyances limitantes, le corps, les émotions négatives…

Les séances de coaching

J’accompagne des personnes ayant des relations douloureuses ou pathologiques à la nourriture (anorexie, boulimie, hyperphagie…)

Le coaching personnel que je propose est un accompagnement individuel qui vous permet d’évoluer dans le sens que vous souhaitez, en trouvant vos propres solutions pour atteindre les objectifs que vous vous serez vous-même fixés. Ces objectifs doivent être clarifiés en petites actions suivant les critères SMARTER : 

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • Réaliste
  • Temps défini
  • Enthousiasmant
  • Réévaluable

Votre suivi est personnel et spécifique, je tiens compte de la singularité de chacun(e).

Je m’adapte à vos besoins et à vos attentes. Je tiens compte et je m’attache à respecter la temporalité des personnes que je coache (ados ou adultes).

Gagnez en flexibilité psychologique grâce à l’ACT

– Contact avec l’instant présent
– Valeurs
– Actions engagées
– Distanciation avec les pensées
– Faire la paix avec les émotions

Je vous invite à des moments de pleine présence (Mindfulness) au cours de certaines de vos séances.

La pair-aidance dans mes accompagnements

« La pair-aidance requiert 3 choses fondamentales :

rester humble, avoir conscience que son expérience a de la valeur et savoir faire la balance entre les deux. »

Pourquoi l’ACT ?

L’ACT figure parmi les thérapies récentes dites contextuelles, aussi appelées thérapies de troisième vague. La psychologie contextuelle est une nouvelle science du comportement dédiée à l’épanouissement de la personne. Elle prend en compte la personne tout entière : son histoire de vie, sa culture et ses capacités autant que ses valeurs afin de l’aider à choisir ce qui va fonctionner au mieux pour elle.

La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement est une thérapie comportementale, existentielle et humaniste (Harris, 2006).

Elle fait partie des thérapies de la nouvelle vague des Thérapies Comportementales et Cognitives qui ciblent directement le fonctionnement de la personne ici et maintenant. Elle est basée sur des processus de l’acceptation, de la distanciation cognitive (défusion) et de l’action pour aider la personne à lutter moins avec sa souffrance et à avancer plus dans sa vie. En cultivant l’action en phase directe avec les valeurs de la personne, elle redonne son sens à la vie. Il s’agit de trouver un meilleur équilibre, pour une plus grande flexibilité, pour l’action engagée, pour l’acceptation des ressentis difficiles, pour un fonctionnement plus en accord avec ses valeurs personnelles, pour une vie plus riche de sens plutôt que contre : contre mes pensées, ressentis, sensations, souvenirs…

L’ACT me permet de mieux organiser mon intervention auprès de mes patients-clients qui se trouvent mieux guidés, avec plus de lisibilités dans ce processus du changement difficile à baliser. L’ACT est aussi une approche qui invite les thérapeutes à être pleinement eux-mêmes, c’est pourquoi je continue de me former à cette approche en accord avec celle que je suis.

 

L’approche des TCA par la Pleine Conscience c’est quoi ?

xxxx

 

Qu’est-ce que la PNL ?

En PNL, le diagnostic se fera en fonction de meta-programmes (filtres inconscients qui orientent le traitement de l’information, le positionnement, et la représentation que se fait une personne de soi et du monde), des croyances du patient/coaché. Le traitement ne se fait pas en fonction du symptôme mais d’un objectif élaboré AVEC le patient : « que veut-il concrètement quand il vient consulter ? ». Sera exploré ce qui est essentiel pour le patient/coaché derrière « guérir » : revivre, s’accepter, se sentir exister… Il s’agit d’imaginer et d’expérimenter sensoriellement, en lien avec le ressenti. Il n’y a plus de « il faut » mais « je m’accepte et ressens mon corps » par exemple. 

 

Témoignages

Coaching à visée thérapeutique TCA : le témoignage de Clara

Ce que je retire en particulier du travail que nous avons effectué, c’est la satisfaction de combler ma vie de moments de choses importantes pour moi, dans lesquelles je m’épanouie. Cela correspond, au point où je me trouve en ce moment, à une façon de diminuer le rôle des troubles alimentaires et leur fonction.

lire plus

La méthode d’accompagnement que j’ai créée est née de mes formations professionnelles et surtout de mes connaissances expérientielles des troubles alimentaires, avec lesquels j’ai vécu plusieurs années. Elle donne une ligne directrice mais il ne s’agit en aucun cas de calquer un protocole d’une personne à l’autre : tous les protocoles sont à adapter en fonction de la personne qui est unique dans ses difficultés à lalimentation.

J’ai défini des étapes comme le fait de « vivre son point de départ », « faire un premier pas », « avancer sur la guérison » et jusqu’à l’ « ouverture du champ des possibles » afin de donner un fil rouge à mes accompagnements mais les étapes ne sont pas forcément séquentielles. Chacune des séances est l’occasion de travailler sur un ou plusieurs processus de l’ACT.

Je préconise un minimum de 3 à 4 séances pour se faire une idée et observer les premiers progrès.

Suite à un coaching « classique » (entre 10 à 20 séances en moyenne) nous aurons eu l’occasion de travailler sur :

  • Le dépistage du TCA
  • Le rééquilibrage des croyances
  • Le rééquilibrage des émotions
  • Le rééquilibrage des comportements
  • Le rééquilibrage des relations
  • Bien vivre le changement (travail sur l’envie, les peurs et résistances, les leviers, les bénéfices…)
  • La confiance et l’optimisme
  • Le sens, la gratitude et l’altruisme
  • Un bilan et une autonomisation

L’adolescence, une période de fragilité(s)

La période de l’adolescence est jonchée de caps que l’on franchit plus ou moins facilement et un trouble alimentaire peut apparaître.

Une intervention aidante précoce est importante pour réduire les maux et impacts corporaux.

J’accompagne les adolescents avec l’accord parental.

Le coaching portera sur des problématiques spécifiques :

  • le manque de confiance en soi
  • l’hyper émotivité
  • la susceptibilité
  • une mauvaise estime de soi
  • sentiment de se sentir incompris
  • le repli sur soi

Une ou plusieurs séances avec la famille sont possibles au cours du coaching.

Ce suivi est totalement réadapté en fonction de chacun, de la demande initiale et de la sévérité du trouble, tant sur la durée, la fréquence des séances, les outils proposés et les applications inter-séances qui sont proposées.

Période définie (la fréquence que je conseille sera de séances de travail d’1h espacées d’au moins une semaine)

* Résultats concrets et mesurables

* Accompagnement qui permet de progresser plus rapidement vers la réalisation d’objectif(s), car la relation de coaching invite à se centrer sur ses priorités et ses choix.

Tarifs (ados/adultes):

prix/durée de référence

Séance Bilan/analyse de la demande – 1 heure – 90€

Autres séances – 1h00 – 70€

Possibilité de séances à distance.

Il n’y a pas de protocole unique ! La durée de l’accompagnement est donc variable (minimum conseillé 3 mois soit 10 à 12 séances).

Un point est prévu quelques semaines après la fin du coaching.