Thérapie ACT : douleur et souffrance, quelle différence ?

Thérapie ACT : douleur et souffrance, quelle différence ?

c’est en expérimentant qu’on apprend et qu’on agit sur ce sur quoi l’on peut agir. Là où l’on pensait ne pas avoir là choix ou qu’on s’était habitué.e à l’idée que « ça sera toujours comme ça » on s’aperçoit qu’il est possible de reprendre les commandes et se diriger vers ce que l’on souhaite vraiment, malgré les épreuves que l’on a dû affronter.