Thérapie ACT : douleur et souffrance, quelle différence ?

Thérapie ACT : douleur et souffrance, quelle différence ?

c’est en expérimentant qu’on apprend et qu’on agit sur ce sur quoi l’on peut agir. Là où l’on pensait ne pas avoir là choix ou qu’on s’était habitué.e à l’idée que « ça sera toujours comme ça » on s’aperçoit qu’il est possible de reprendre les commandes et se diriger vers ce que l’on souhaite vraiment, malgré les épreuves que l’on a dû affronter.

Manger pour gagner

Manger pour gagner

Manger pour gagner, ça veut dire quoi ? Cela ne signifie pas uniquement améliorer les performances sportives et se mettre dans les meilleures dispositions possibles avant une compétition.
C’est aussi avoir la volonté d’être et de rester en forme quotidiennement. Nourrir sa bonne vitalité physique 😊

Les pairs aidants : mise au point

Les pairs aidants : mise au point

Lorsqu’on souffre d’un trouble psy c’est notre personnalité qui est affectée donc il semble impossible de guérir. De même, je considère que la maladie est une partie de nous * . Pourquoi vouloir se libérer d’une partie de nous ? Si j’ai parfois des patients-clients qui souhaitent acter leur « divorce » d’avec la maladie par une lettre par exemple, ce n’est pas le cas le plus fréquent. En revanche, on observe clairement qu’il est possible de reprendre le dessus et même de gagner complètement la bataille.