Corps et âme en éveil

Préface “L’âme en éveil, le corps en sursis” (Pr Michel Lejoyeux)

Il y a des livres que l’on parcourt et il y a des livres que l’on écoute. Il y a des paroles qui sont floues, vagues, théoriques et il y a des témoignages personnels chargés d’émotions et de vérité. Le livre que vous tenez entre les mains est un livre qu’on écoute. Il est porté, nourri, du début à la fin par une expérience unique, indicible en apparence, intransmissible et finalement parfaitement racontée.

Sabrina Palumbo raconte en effet sa vie, sa souffrance, les combats qu’elle mène contre ce mal étrange qu’est l’anorexie. Ce faisant, et presque sans le vouloir, elle écrit un traité de psychologie d’une pertinence tout à fait saisissante. Bien mieux que certains ouvrages qui se veulent savants mais sont loin de la réalité et des émotions, ce livre sait nous dire « de l’intérieur » ce que représente le corps, l’appétit et le comportement alimentaire. Nous voyons comment les incompréhensions, les malentendus peuvent enfermer celui ou celle qui souffre dans un temps sans fin de difficultés. Il subit une double peine, celle de la souffrance et celle de la non-reconnaissance de sa souffrance. Nous voyons aussi dans ce livre comment la relation d’aide, le soutien, la bienveillance, l’empathie, peuvent aider à une reconstruction du corps et de l’esprit. Ce n’est pas l’un des moindres paradoxes de ce texte, qui parle souvent d’angoisse, que d’être finalement résolument optimiste. Cette histoire est non seulement une histoire qui finit bien, mais une histoire qui se continue. Après un temps de révolte, Sabrina Palumbo a choisi de témoigner, de mettre des mots sur ses maux et de passer de la position de celle que l’on aide à celle qui aide et en encourage d’autres. S’il ne fallait garder que deux leçons principales de ce témoignage, ce serait les suivantes :

– l’anorexie est une authentique maladie qui doit être reconnue et traitée comme telle. Les conseils, les menaces, la morale sont inutiles, nuisibles et hors de propos.

– les troubles du comportement alimentaire imposent à ceux qui souhaitent les prendre en charge une compétence spécifique et un abord spécialisé.

Nous sommes bien loin d’avoir compris ce qui détermine ces comportements tant au niveau de la biologie que de la psychologie alors restons modestes et rappelons que la relation, la thérapie formelle ou informelle, l’attention, le respect, tout ce qui remplit l’esprit ou l’âme sont aujourd’hui encore les principaux traitements.

C’est tout cela et bien d’autres surprises encore que les lecteurs de ce livre découvriront. Il réussit à être à la fois une leçon de vie, une leçon de médecine, de psychologie et surtout une leçon d’humanité.

Pr. Michel LEJOYEUX, psychiatre et addictologue

En savoir plus sur le livre et passer commande : ici

Page auteure

Partager cet article :
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail