Corps et âme en éveil

Lifestyle

11407176_1646829868885127_4313814128200933695_nL’anorexie m’a emmenée très loin, je suis une rescapée. L’expérience de l’hôpital psychiatrique m’a marquée à vie et je souhaite pouvoir dire « plus jamais ça ».

Je n’ai pas le choix…

Lorsqu’on vit ce que j’ai vécu, soit on en fait quelque chose pour avancer soit c’est une partie de son âme qu’on laisse mourir. Ne pas transmettre ce que la maladie m’a appris serait une erreur. Les patients en rémission ou guéris sont très légitimes pour parler de la maladie.

La maladie, un comportement limitant ou un mal être s’installent en cas de déséquilibre. Rééquilibrer ses valeurs permet d’avoir un meilleur ancrage.  En travaillant sur ses valeurs il est possible de reprendre du pouvoir.

Les valeurs du sport et celles de la République sont celles qui m’animent. Par le développement d’activités permettant de libérer la parole, de se réapproprier le corps et apaiser son esprit, je souhaite accompagner les usagers dans une démarche de rétablissement et tous ceux qui recherchent un « mieux être ».

Pour soigner le corps il faut soigner l’âme…