Corps et âme en éveil

Anorexie mentale : le témoignage d’Emilie

Je m’appelle Emilie, j’ai 20 ans. Je fais de l’anorexie mentale depuis mes 14. J’ai la phobie de grossir. Actuellement, je fais toujours le même poids qu’à mes 14 ans. J’ai un IMC qui m’indique que je suis en famine. Bien sûr mes parents s’inquiètent, ma mère ne comprends pas pourquoi je me fais du mal comme ça, mon père ne m’adresse plus la parole depuis de nombreuses années à cause de cela. De temps en temps quand je me sens seule, vide, je fais des crises de boulimie suivies de vomissements ou sinon je fais beaucoup de sport pour ne pas grossir.

Durant ma scolarité, j’ai eu beaucoup de mal à aller vers les autres. J’étais timide et je n’avais pas du tout confiance en moi. Mes camarades de mes classes ne m’adressaient pas la parole, j’étais délaissée, mise à l’écart ce qui me poussait pendant les temps libres lorsque je n’avais pas cours à faire des crises de boulimie afin de me sentir moins seule. Malgré cela, j’ai quand même réussi à avoir mon BAC et depuis le mois de Juin j’ai mon BTS diététique.

En 2013, j’ai fait une tentative de suicide car plus personne ne me comprenait, j’allais tellement mal, je ne faisais que maigrir. J’ai failli être hospitalisée pour pouvoir aller mieux et reprendre du poids. C’est ma mère et mon médecin qui m’ont sauvé la vie.

Ils m’ont sauvé la vie car ma mère a pleuré devant moi et mon médecin de famille en me disant qu’elle ne voulait pas me voir mourir car j’étais très faible physiquement. J’étais laide (les joues creuses, les cotes saillantes, plus aucune forme féminine). Mon médecin m’a prescrit des compléments alimentaires et m’a ouvert les yeux en me disant que j’étais beaucoup trop maigre ; c’est lui qui m’a aidée à prendre contact avec un psychologue que je vois donc depuis 3 ans.

Partager cet article :
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail